Marie-Cécile Haize

Après un Bac Littéraire, j’ai rejoint les bancs de la faculté de droit de Montpellier dès la L1, période où probablement une grande partie des étudiants s’interroge : est-ce qu’on aime le droit, et si oui lequel ? Les questions et les a priori se bousculent, et le droit public fait l’objet de nombreux préjugés :  souvent perçu comme complexe, parfois comme poussiéreux, et offrant peu de débouchés. La réalité est pourtant très loin de cela !

C’est après avoir échangé avec des professeurs et des professionnels du droit en L3 que le droit public s’est révélé comme étant la voie adaptée à mes besoins : nombreux débouchés professionnels (avocature, magistrature, concours de la fonction publique, etc.), véritable diversité des matières garantissant de ne pas s’ennuyer – allant du droit des affaires (contrats etc.) au droit des collectivités, en passant par le droit constitutionnel, la fonction publique et l’urbanisme – et technicité. Plus encore, et contrairement à tous les a priori, les profils publicistes, notamment dans la profession d’avocat, sont très recherchés : la concurrence y est d’ailleurs moins rude et chacun peut trouver sa place sur le marché. 

Je me suis donc spécialisée en droit public en suivant les enseignements du Pr. Clamour et du Pr. Ubaud-Bergeron au sein du Master 2 Droit public des affaires. Cette formation solide et pratique m’a ensuite ouvert les portes de stages à l’Autorité de la concurrence et en cabinet d’avocats anglo-saxon. Après avoir obtenu le CAPA, j’ai réalisé une formation en droit à l’Université d’Harvard. 

J’ai ensuite travaillé comme collaboratrice dans deux grands cabinets français d’affaires parisiens, au sein des départements droit public des affaires, qui m’ont permis de gagner en technicité, en indépendance, et de développer ma propre clientèle. C’est ainsi que début 2021 j’ai créé un cabinet d’avocats à Paris dont l’activité est centrée sur le droit public des affaires, la construction et les projets publics. Concrètement, je défends mes clients, personnes publiques et privées, devant les juridictions administratives et judiciaires dans le cadre de contentieux, mais je les conseille également en amont de tout litige soit pour les éviter, soit pour tirer meilleur parti d’une situation, ou définir un montage contractuel. Mon quotidien est donc composé de travail de fond sur les dossiers (recherches juridiques, rédaction d’écritures, courriers), d’audiences, et de réunions client. 

Je fais également partie de l’équipe pédagogique de la filière droit public de l’École des avocats au barreau de Paris, et intervient régulièrement au sein du Master 2 Droit public des affaires de l’Université de Montpellier.

10 ans après avoir quitté les bancs de la faculté de Montpellier, je ne regrette absolument pas le choix de carrière qu’a constitué le droit public et les nombreuses portes qui se sont ouvertes grâce à lui – il est grand temps de dépoussiérer l’image du droit public !

Marie-Cécile Haize