Clarisse Moynier

Membre du corps des magistrats administratifs, j’occupe actuellement les fonctions de rapporteur au sein du tribunal administratif de Montpellier. 

Mon cursus de publiciste au sein de la Faculté de droit de Montpellier s’est soldé par l’obtention d’un Master 2 de Droit public général, qui m’a permis de dispenser des enseignements, et m’a conduite à candidater au concours de recrutement direct des membres du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel. Il s’agit d’un concours dont les épreuves sont strictement juridiques et ouvertes à l’ensemble du droit public. Bénéficiant des garanties d’indépendance et d’inamovibilité, je dispose pour autant de larges possibilités de diversifier ma carrière. Cela peut être le cas en interne, en traitant de contentieux variés (fonction publique, fiscal, urbanisme, marchés publics…), en exerçant les fonctions de rapporteur public ou en sollicitant une affectation en cour administrative d’appel. L’appartenance à un corps issu de l’École nationale d’administration m’ouvre également la possibilité d’exercer, par la voie du détachement, d’autres métiers de la haute fonction publique, en administration centrale ou territoriale. C’est ainsi que j’ai été affectée deux ans en qualité de magistrate de chambre régionale des comptes. 

La formation que j’ai reçue en droit public au sein de la Faculté de Droit de Montpellier continue à m’être utile et profitable, par une mise en application permanente des enseignements qui m’ont été dispensés, et à mon tour, je contribue à la formation des étudiants publicistes, en poursuivant mes fonctions d’enseignement au sein de la filière de droit public de la Faculté.

 

Clarisse Moynier